samedi 20 janvier 2018

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE de l'association

Samedi 27 janvier 2018
de 10 h à 12 h 
à la médiathèque

Les activités réalisées en 2017 vous seront présentées ainsi que le rapport financier.
Les projets pour 2018 seront évoqués, dans un contexte où les conditions du renouvellement de la Convention liant l'association à la mairie ne sont pas connues à ce jour.

Les adhérent(e)s et toutes les personnes intéressées par les activités des A.P.A.Ch sont invitées. Il sera possible (mais non obligatoire !) de rejoindre l'association ou le Conseil d'Administration à cette occasion.


mercredi 17 janvier 2018

CLUB LECTURE du 12 Janvier 2018



L'enfant qui
Jeanne Benameur


Résumé :
Dans l'absence laissée par la disparition inexpliquée de sa mère, un enfant, son père et sa grand-mère partent chacun à la reconquête de leur place et de leur présence au monde.

Il y a eu de la déception à la lecture de ce livre, l'impression d'un "abus" du style habituel de l'auteure qui s'est révélé pesant sur ce roman. L'histoire est déconcertante, le sujet triste et lourd.
Cependant, quelques très beaux moments, des passages poétiques intéressants sur la vie intérieure des personnages. On attend que quelque chose se fasse.
Dans les dernières lignes, un texte fort quant à la relation mère-enfant.

Histoire et écriture :





 
Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar
Antoine Choplin

Résumé :

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar ou comment un jeune cheminot de Trutnov (Tchécoslovaquie) croise sur son chemin Vaclav Havel, comment une amitié se noue entre les deux hommes entre parties d'échecs et bières partagées jusqu'au balcon du Château, place Venceslas, à Prague...

Ce livre a porté les lecteurs qui ont aimé une écriture simple et fluide, un texte doux et poétique, qui permet de voir, de ressentir, et qui ont pris du plaisir à le lire. L'auteur part de faits réels, construit un roman en restant toujours dans le vrai.  Beaucoup d'humanité dans les personnages, une ouverture de l'un vers l'autre, un contraste entre un régime policier qui épie et  la bienveillance entre Vaclav, Olga, et Tomas, entre des situations violentes et une relation (au sens de relater) apaisée.

Histoire et écriture :   




Marx et la poupée
Maryam Madjidi

Résumé :
Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint avec sa mère son père en exil à Paris.
À travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l’abandon du pays, l’éloignement de sa famille, la perte de ses jouets – donnés aux enfants de Téhéran sous l’injonction de ses parents communistes -, l’effacement progressif du persan, qu’elle va tour à tour rejeter, puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale.

Ce premier roman est aussi un récit. De lecture facile, même si l'écriture déstabilise parfois, le sujet sur la difficulté d'intégration, reste d'actualité. L'auteure réussit à faire comprendre la vie de l'exilé, ce qu'il faut abandonner pour s'intégrer et avancer, le fait de n'être chez soi nulle part.L'écriture évolue en même temps que le personnage, de l'enfance à l'âge adulte. De beaux passages.

Histoire et écriture :


La porte
Magda Sazbo



Résumé :

« C’est moi qui ai tué Emerence. Je voulais la sauver, non la détruire, mais cela n’y change rien. »
La Porte est une confession. La narratrice y retrace sa relation avec Emerence Szeredás, qui fut sa domestique pendant vingt ans. Tous les oppose : l’une est jeune, l’autre âgée ; l’une sait à peine lire, l’autre ne vit que par les mots ; l’une est forte tête mais d’une humilité rare, l’autre a l’orgueil de l’intellectuelle. Emerence revendique farouchement sa liberté, ses silences, sa solitude, et refuse à quiconque l’accès à son domicile.
Quels secrets se cachent derrière la porte ?

 Portrait d'un personnage très particulier, lecture facile.
 Roman  difficile à raconter mais à lire !!!

Histoire :


Écriture :

vendredi 22 décembre 2017

Deux dates à noter dans vos agendas :

- Assemblée Générale des APACh 

le samedi 27 janvier à 10 h

- ACCUEIL d'auteur 

le vendredi 16 février à 20 h 30

 Lieu : médiathèque de Blain


En Partenariat avec le lycée Camille Claudel et son prix Lire-Élire, l'association recevra Éléna Piacentini, auteure de polars.




Nous vous invitons à cliquer sur le lien pour en savoir plus cette écrivaine et sur ses polars : 
 
https://www.babelio.com/auteur/Elena-Piacentini/154385

mercredi 22 novembre 2017

Accueil Auteur de BD
Dès à présent et avant le 2 décembre pour les 8/12 ans,
Concours de dessin
"Dessine-toi en Super héros"



En partenariat avec la médiathèque et la librairie Aladin, 
les amis du puits au chat vous invitent à rencontrer 
l'illustrateur Dawid le 9 décembre 2017 à 10h30
 

lundi 13 novembre 2017

CLUB LECTURE du 13 Octobre

 
 
Petit Pays

Gaël FAYE

Résumé :

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi
avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire.

Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
 
Notre avis :

Une écriture sobre malgré un thème dur : l'histoire du génocide rwandais narré par un enfant avec des mots d'enfants.

Nous sommes immergés dans le pays du Burundi, l'ambiance des expatriés blancs et de la vie de familles mixtes. On voit Gabriel grandir en même temps que la guerre arrive avec ses atrocités.

La plupart d'entre nous ont beaucoup aimé ce livre sauf une personne qui a été déçue ayant trouvé l'écriture trop « ouatée ».
 

Qualité d'écriture :                                       Intérêt de l'histoire



L'arbre aux haricots

Barbara KINGSOLVER

Résumé :


Taylor Greer n'a pas l'intention de finir ses jours dans le Kentucky, où les filles commencent à faire des bébés avant d'apprendre leurs tables de multiplication.

Le jour où elle quitte le comté de Pittman au volant de sa vieille coccinelle Volkswagen, elle est bien décidée à rouler vers l'Ouest jusqu'à ce que sa voiture rende l'âme.

C'est compter sans le désert de l'Oklahoma où, sur le parking d'un bar miteux, elle hérite d'un mystérieux balluchon : une petite Indienne.



Notre avis :



Une très belle histoire qui nous amène dans les grandes étendues étouffantes de l'ouest amérique : une ambiance « Bagdad Café » pour certains.

Un roman agréable dans lequel des sujets graves comme la maltraitance, la guerre, la torture, les enlèvements, les migrants sont abordés.

C'est un livre recommandé pour un bon moment de lecture plutôt optimiste.

Une suite à cette histoire : les cochons au paradis
Qualité d'écriture :                                  Intérêt de l'histoire :
       

Sarnia
G.B. EDWARDS


 
Résumé :

Ebenezer Le Page est un drôle d'oiseau misanthrope, misogyne et mauvais coucheur, ce paysan-pêcheur de l'île de Guernesey est, au fond, un grand sentimental. Voyant sa fin approcher, il consigne sur un cahier d'écolier l'histoire de sa vie et celle de son île, de 1880 à 1960. Observateur implacable, Ebenezer nous immerge dans un microcosme insolite et truculent.
Notre avis :


Ce livre nous a été conseillé par l'écrivain Hugo BORIS.

Sarnia est le vieux nom de Guernesey, et ce livre décrit l'histoire de l'île entre 1880 et 1960.

Un livre étonnant et intéressant décrivant l'atmosphère insulaire de ces époques qui traverse la 1ère puis la 2ème guerre mondiale, l'évolution matérielle et des mentalités. L'auteur décrit un monde qui a disparu, le monde rural avant les années 60.

L'ensemble des personnes l'ayant lu ont été enthousiastes et ont eu beaucoup de plaisir à le lire. Il y a beaucoup de personnages, il est conseillé de le lire en continuité pour ne pas perdre le fil.


Qualité d'écriture et Intérêt de l'histoire  :  
 




La vie sexuelle des sœurs siamoises
Irvine WELSH

 

Résumé :


Lucy, coach de fitness narcissique, méprise les gros, les faibles, les ratés. Or elle va se trouver mise au défi de transformer Léna, le genre de fille qu’elle n’aurait même jamais pensé croiser. Dans une Floride décadente obsédée par le corps, s’engage entre les deux femmes une amitié ambivalente et extrême qui va les métamorphoser.
Notre avis :


Un livre dans lequel aucune émotion, aucun sentiment n'est transmis. Les personnages sont déshumanisés. Le langage est grossier. Un style peut être volontaire de la part de l'auteur pour montrer la société à l'excès ?

Un archétype de la société américaine d'aujourd'hui montrant 2 groupes importants : les obèses et les personnes obsédées par leur apparence physique. Un subtil jeu entre maître et esclave où le maître devient l'esclave...

L'intérêt de ce livre réside sans doute dans la psychologie des personnages.

2 personnes ont beaucoup aimé ce livre, 4 l'ont lu en entier et 3 se sont arrêtés en cours

Malgré des avis très contrastés, les remarques ont donné envie à 2 personnes de le lire.


Pour les personnes qui ont lu en entier le livre :
 
Qualité d'écriture  et intérêt de l'histoire
                         






mardi 10 octobre 2017

Une pause... le 14 octobre


Venez nous rejoindre samedi prochain, 

14 octobre, à 10 h 30 à la médiathèque de Blain,

 pour notre RDV

  "Une pause, un livre, un café".


Pour prendre le temps de causer bouquins, de trouver des nouvelles idées de lectures, de vous orienter vers de nouvelles choses et vers de nouvelles découvertes...

Nous vous attendons nombreux et nombreuses, avec votre livre préféré du moment, un coup de cœur... ou pas !